Accueil > Vivre en Allemagne > Expats en Allemagne > La Femme Allemande est-elle Féminine ?
Lèvres

La Femme Allemande est-elle Féminine ?

La femme allemande est bien différente de la femme française. Dans l’imaginaire collectif, elle est grande, blonde et arbore fièrement ses nattes à la Gretchen ou Heidï… mais est-ce vraiment représentatif de la réalité ?

Il est assez dur de comparer la féminité de la femme allemande avec celle de la femme française à cause de la réputation sulfureuse de ces dernières. Les françaises ne sont-elles pas connues dans le monde entier pour leur pouvoir de séduction ?

Mais ne vous y méprenez-pas, la femme allemande est aussi féminine. Seul problème : la féminité n’a pas la même définition en France et en Allemagne…

Place de la Femme dans la Société Allemande

Difficile d’expliquer pourquoi, mais la femme allemande a toujours été mise en avant en tant que mère plutôt qu’en tant qu’amante et femme. L’allemande doit être dévouée envers sa famille.

Il existe par exemple une pression sociale très forte sur les femmes qui confient leur enfant à la crèche ou à une baby-sitter. Ces femmes sont nommées des « Rabenmutter » (mères corbeaux) car elles sont vues comme des mères ingrates qui ont choisi l’indépendance et leur carrière plutôt que d’élever correctement leur enfant, diront les plus conservateurs.

De plus, là où la France encourageait le travail des femmes au travers de politiques familiales pointues, l’Allemagne a renforcé (sans s’en rendre compte ?) le statut de femme en tant que mère en développant le travail à temps partiel et en fixant l’école uniquement le matin.

Et la féminité dans tout ça ?

Femme

Alors que les allemandes n’étaient vu que comme des mères, les femmes françaises jouissaient du pouvoir d’être perçues en tant qu’amantes et épouses sans se soucier du regard de la société. Très rapidement, les allemandes se sont rendu compte de cette situation réductrice et inégale…

Toute action entraîne une réaction ! Dans les années 1970, les mouvements de défense des droits des femmes ont pris le problème à l’envers…

Bien entendu, la femme doit être l’égal de l’homme mais les féministes s’en sont prises aux qualités typiquement féminines : la coquetterie et l’élégance.

Elles ont présenté la coquetterie comme une forme de soumission aux hommes et à leurs désirs : prendre soin de soi, se faire belle ne serait qu’une technique inventée par les hommes pour que les femmes ne s’occupent que de leur beauté extérieure et se désintéressent de la politique, de la finance et des vrais problèmes de société.

Je pense donc qu’inconsciemment et collectivement, les allemands admettent plus difficilement qu’une femme puisse posséder ces deux qualités à la fois puisque apparemment l’intelligence et l’élégance ne se cumuleraient pas… En Allemagne, une femme se doit donc être naturelle pour être considérée et respectée pour d’autres qualités que son physique. Pour les allemands, une femme doit être vraie, sans artifices.

Être naturelle en toutes circonstances a des conséquences sur la féminité. En effet, vous remarquerez que les allemandes portent beaucoup moins de jupes, robes, collants et talons que les femmes françaises et semblent être plus à l’aise dans des jeans, des baskets ou des chaussures plates qui mettent moins en valeur leurs formes…

Quel look adopter ? Les françaises pourraient dire des allemandes qu’elles ne prennent pas soin d’elles et les allemandes diront que les françaises en font trop !

Avez-vous aussi remarqué que de porter une jupe en été attirent beaucoup plus de regards appuyés en Allemagne qu’en France ? Les allemands y seraient-ils moins habitués ?

Que pensez-vous de mon analyse ? Est-ce que je fais fausse route ou êtes-vous d’accord avec moi ? Dites-moi ce que vous pensez dans les commentaires !

Pour encore plus d’infos, lisez aussi mon article sur la drague et les relations amoureuses en Allemagne !

Vous avez aimé ? Partagez !

A propos de Marie

Marie
Après avoir vécu en Allemagne de manière alternée pendant plus de deux ans, je me suis enfin installée à Düsseldorf et je compte bien y rester... Pour toujours ? Non, la vie d'expatrié, c'est fait pour bouger ! Découvrez avec moi les petites manies des allemands (mais aussi des français !) et apprenez à tolérer et comprendre le pays dans lequel vous vivez !

Tu trouveras peut-être ton bonheur ici

Comment Trouver un Appartement en Allemagne ?

Trouver un appartement peut être assez difficile, surtout lorsqu’on cherche dans un pays qui n’est pas le sien et que les habitudes sont un peu différentes… Pour vous faciliter la tâche, je vous livre tous mes conseils pour trouver une colocation ou un appartement en Allemagne, rapidement et sans encombres !

26 commentaires

  1. Personnellement, quand je suis allée en Allemagne j’ai trouvé qu’il était plus banal de s’habiller « court » en France quand une fille met une mini robe ou quoi elle risque de se faire siffler une amie m’a explique que s’était moins choquant la bas.
    Et concernant le rôle de la mère je ne trouve pas ça forcement vrai car je connais quelqu’un dont l’employeur, a son entretien d’embauche lui a même proposé de lui rembourser sa pilule ! 🙂

    • Marie

      Oui effectivement, les allemands « sifflent » ou abordent beaucoup moins les femmes dans la rue ! Mais je pense que c’est parce qu’ils sont biens moins dragueurs que les français (sujet d’un prochain article 😉 ) et je trouve que cela ne les empêchent pas de te fixer ou de penser tout à fait la même chose…
      C’est fou ce qui est arrivé à ton amie !!!! Elle pourra faire beaucoup d’économies mais c’est tellement bizarre comme proposition que je me demande même si c’est légal ! Mais du coup, est-ce que son employeur allemand ne lui proposerait pas de lui rembourser sa pilule tout simplement parce qu’il sait que si elle a un enfant, cette femme ne risque pas de s’arrêter pour 4 mois comme en France mais plutôt 3 ans… ?

  2. tres interessant . Je n’ai jamais fait très attention, mais je pense effectivement que pour les allemands, c’est mal vu pour une femme de s’habiller de façon séduisante, talons, jupe, chemisier décolleté , elle sera mal considérée, prises pour une séductrice, alors qu’en France les femmes se font belles pour se plaire à elle même. Je pense que l’exemple d’Angela Merkel est typique . Le problème n’est pas qu’elle soit belle ou pas, mais qu’elle ne fasse aucune effort pour se rendre belle, pour s’habiller de manière élégante et qu’en plus personne dans son entourage politique ne la conseille dans ce sens Peut être même que cette image est voulue parce qu’une femme ne peut être belle et intelligente à la fois, qu’une femme qui prend du temps pour s’occuper de soi est forcément futile etc .
    La prochaine fois que je viendrai en Allemagne,je regarderai autour de moi .

    En tout cas bravo, ça fait réfléchir .

    • Marie

      Je n’y avais pas pensé mais oui l’exemple d’Angela Merkel est génial !!! Elle avait été beaucoup critiquée sur son physique et surtout sur sa coupe de cheveux (en même temps, on comprends pourquoi) mais elle n’a jamais essayé de changer et elle porte toujours les même tailleurs mal coupés… La raison vient peut-être de là : si elle commençait à faire attention à son physique, est-ce que les allemands la prendrait toujours au sérieux ? A la première petite crise économique, ils la critiquerait surement en disant que si elle passait moins de temps à se maquiller peut-être qu’elle aurait plus de temps pour s’occuper des affaires intérieures… (j’imagine très bien ce genre de réflexion en Allemagne mais pas en France…).
      L’exemple du rôle de l’apparence physique dans le monde de la politique est en tout cas flagrant !!! Je devrais faire une comparaison, cela serait assez marrant !

  3. Un autre aspect compte: la météo. Pour les allemands, Strasbourg est quasiment une ville chaude. Alors forcément, ils s’habillent en conséquence. Tant pis pour le style,du moment que c’est imperméable et chaud. Ca cache les formes, c’est en plastique, mais bon sang, qu’est-ce que c’est agréable!

    • Marie

      Ahah Julien, tu viens du Sud, non ? Oui c’est vrai, cela doit surement les influencer pendant les hivers rigoureux ! 🙂

  4. Cet article est vraiment interessant !

    Par contre je tiens à faire remarquer aux françaises (et français) que l’Allemagne a été capable de mettre une « Angela Merkel » au pouvoir…… Alors peut être que les femmes allemandes sont appelées des « Rabenmutter » mais en attendant elles accèdent au pouvoir contrairement aux françaises !
    Concernant la féminité allemande…. en effet il y a du travail…. est ce la météo qui en est la conséquence? Je ne sais pas.
    Mais est ce que les allemandes se trouvent féminines? peut être que oui !

    • Marie

      Merci beaucoup Elisabeth ! 🙂 C’est vrai que nous n’avons pas encore eu de femme présidente en France, peut-être que cela changera au prochaines élections… Oui au fond, je pense que les femmes allemandes sont aussi féminines que les femmes françaises… juste différemment ! Je vais faire aussi bientôt un article sur la drague en Allemagne, cela risque d’être bien marrant ! 🙂

  5. Je suis expatriée en Allemagne du nord depuis bientôt deux ans, je pense que la pression sociale est simplement moins forte qu´en France, car finalement, qu´est-ce que c´est être féminine?
    En France je me sentais sous pression, j´étais mal à l´aise en robe/jupe, même simplement dans la rue je craignais d´une certaine manière le regard des hommes,. De je craignais le harcèlement – regards soutenus d´hommes en groupes en terrasse lorsqu´une femme passe seule devant, remarques sur les vêtements/le physique, sifflements etc…
    Depuis que j´ai quitté la France je revis! J´ai repris confiance en moi lorsque je suis dehors, j´ai ma place dans l´espace public. Il m´est arrivé très rarement d´être sifflée ou regardée d´une manière machiste et insistante, et c´était par des étrangers qui viennent de pays où la femme est autrement considérée…Globalement je me sent plutôt en sécurité le soir- je suis à vélo, plus rapide et plus rassurant. D´ailleurs ici il y a aussi beaucoup de vieux dehors. Les personnes âgées sortent plus, et même le soir, et c´est aussi le cas des personnes en fauteuils roulants, et bien sûr les poussettes ne galèrent pas… on dirait presque un autre monde ;).

    Sinon je trouve qu´une différence avec les françaises est peut-être que les allemandes ont le sens de la priorité du bien-être: SPA, fitness, vélo (j´ai la chance d´habiter dans une ville très vélo :)), elles vont certes moins chez l´esthéticienne se faire épiler car le rasoir suffit aux blondinettes pour avoir de belles jambes (puis le sauna donne une belle peau)… . Et cela concerne, je dirais, toutes les catégories sociales? En tout cas il me semble qu´aller au sauna ou centre de bien être est plus démocratisé ici, une activité normale.

    Idem pour le sport…les filles ne cherchent pas autant à être maigrelettes, on mange et on bouge :)! Quasiment toutes mes élèves filles pratiquent le foot (98° d´entre elles?), la gym ou l´équitation, le sport féminin me paraît être plus valorisé qu´en France. Concernant la mode, ici on s´habille pratique car on se déplace à vélo, d´où la domination du pantalon, et il y a des femmes apprêtées et d´autres moins, comme en France finalement…

    • Marie

      C’est vrai que dans la rue, le soir, on se sent vraiment très en sécurité !!! Beaucoup plus que nul part en France !
      Et oui, le sport est essentiel en Allemagne mais parfois c’est trop extrême pour moi !
      Sinon le sauna est clairement un sujet à aborder ! La première fois que j’y suis allée, j’ai été choquée mais après quelques heures, on s’habitue à la nudité…
      Au final : je dirais que la féminité allemande est pratique et sans chichi !

  6. C’est vrai!!!!!!!!!!! Je viens de l’Allemagne. C’était très mal vue de porter des jupes et des talons. une fille intelligente doit avoir l’air comme Merkel… . une femme qui a de la responsabilité au travail doit être un peut masculin. Tout le reste est mal vue

  7. Salut Marie, je suis vraiment impressionnée par tes réflections sur la féminité en Allemagne. Tu as absolutment raison. La femme en Allemagne doit être sportive, pas compliquée, pratique, bien organisé et surtout pas trop coquette svp: des conditions pour être une bonne mère au foyer. Je suis allemande et grandi dans le sud d Allemagne. L éducation d’´une fille est bien differents de l éducation en France. Les parents essayent souvent de supprimer la cote fille: pas de jeux de Barbie, pas des petites robes en rose, pas des cheveux longes, mais beaucoup de sport. J avais beaucoup des copines, qui avaient un coup de cheveux ugarçon just qu a l âgé de neuf ans’ pour éviter que elles deviennent des petites poupées. Par contre, si c’est un garçon, les parents renforcent la côte garçon: foot, voitures, …. . Je trouve ça vraiment injuste. Je trouve que la femme et la féminité a plus de place dans la société française que en Allemagne. Elle peut être une femme sans avoir peur de sa carrière et être juger.Un exemple: les professeurs universitaires féminines existent presque pas. Les facultés de droit: les prof. Féminines sont rare, même si plus que la moitié des juristes sont des femmes. A l’université dé Tubingen à la faculté de droit la première femme était embauché 2004!!! Et elle est le type Angela Merkel…Pour moi la France était une libération. Je peut porter des jupes, des talons, travailler sans sexisme , faire du sport ou pas faire du sport et aimer la dance classique et faire la maicure sans avoir peur d être juger….

    • La drague en Allemagne et en france: je vais repondre demain ou après demain

    • Marie

      Merci beaucoup Sophie, ce que tu racontes est aussi vraiment très intéréssant ! C’est fou, je ne pensais pas que c’était poussé à ce point là ! Est-ce que tu penses que c’est réfléchi ou que le fait de ne pas féminiser les petites filles est maintenant devenu une habitude ?

      Ce que je comprend de tout ça, c’est que en voulant trop d’égalité entre les sexes et en étant trop féministes, les allemands atteignent le contraire de ce qui est souhaité et ils font de la féminité, quelque chose qui serait sale, pas vraiment acceptable… C’est vraiment dommage !

      En France, je dirais qu’on ne stigmatise pas les deux sexes autant mais du coup, il y a moins de problèmes : chacun fait ce qu’il veut ! En tout cas, je suis contente que ce système te plaise en France et que tu te sentes plus libéré 😉

  8. Coucou Marie, bonne question. De ne pas féminiser les petites fillesc’est d’abord une décision pris par les parents. Parfois c’est réfléchi, par fois c’est une habitude. Une femme simple se prend pas la tête, et reste sage à la maison, pas comme ces françaises….

    • Marie

      Merci Biene, ah je ne savais pas que l’écart est si important en Allemagne mais je dois dire que cela ne m’étonne pas trop… Vu que les allemandes sont un peu « handicapées » par le fait d’avoir des enfants et de devoir rester à la maison, malheureusement cela doit avoir un effet sur leur carrière professionnelle…

  9. Super article,
    C’est la première chose que j’ai remarqué lorsque je suis venue m’installer en Allemagne: les femmes ne sont pas féminines, enfin pas comme j’en ai la definition.

    Les allemandes privilégient le côté confortable/pratique et solide d’une pièce au côté esthétique. Elles achètent des vetements qui durent longtemps, qu’elles n’ont pas besoin de changer souvent et dans lesquels elles se sentent bien. Elles se maquillent beaucoup moins, par contre je trouve qu’elles prennent beaucoup soin de leurs ongles. Les ongleries ici sont très tendance.
    Je vivais a Lille en France, et il y avait minimum deux instituts d’épilation par quartier voire par rue, ici on a Berlin j’en croise très peu. Les Allemands ne se prennent pas la tête, en venant m’installer en Allemagne j’ai appris a ressortir mes baskets, en même temps dans une grande ville comme Berlin c’est plus confortable. Je sors souvent pas maquillee, et je ne me pose pas dix mille questions sur mon style. On est jugee ici pour ses compétences et non pour son physique ou son style vestimentaire. C’est une bonne chose mais parfois l’élégance a la française me manque.
    Ici je travaille dans le service culturel d’une organisation internationale, je suis donc amenée a me rendre a des réceptions mondaines ou a des conférences etc .. je fais toujours un effort vestimentaire, pour moi on ne se rend pas a un Hotel prestigieux ou a un diner mondain mal habillee. C’est aussi une question de respect. Eh bien Les allemandes jeunes ou âgées viennent toujours habillée n’importe comment, chaussures plates, pantalons mal coupé, couleurs criardes qui ne sont pas assorties… Le genre de choses qui étonne toujours. Pour moi la féminité a aussi du bon et le fait que les françaises accordent un budget a leur bien être, a leur paraître contribuent a laisser vivre le chic et le bon goût. En Allemagne on se sent vite étrange en talons dans la ville, ou encore en tenue de soirée ou très apprêtée.

    • Marie

      Merci beaucoup Ines ! C’est marrant, je suis actuellement mais je reviens en Allemagne dans quelques mois et je déménage à Berlin : on pourrait se prendre un café ? 🙂
      Tout à fait, au début, lorsque j’étais en Allemagne, je me sentais toujours « overdressed » parce que les allemands ne sont pas chics du tout… et quand je revenais en France, au bout de quelques temps, c’était l’inverse car je n’avais plus l’habiture de vraiment « bien » m’habiller.
      Mais en même temps, je trouve que certains allemands manient bien le style : « je suis cool mais sans montrer que je fais des efforts », c’est-à-dire un style simple mais où les vêtements et accessoires sont quand même bien réfléchis. Mais cela reste quand même une petite minorité :p
      Oui, je trouve aussi que la féminité c’est bien, car les allemandes ne semblent pas vouloir se féminité pour être égale avec les hommes et ne pas se sexualiser (je vais peut-être un peu trop loin dans ma réflexion) mais je ne pense pas que cela soit la bonne attitude à avoir…

  10. Coucou a tout le monde,

    d’abord, Merkel est physicienne de l’ancienne RDA – je dirais ca la fais pas trop predestine pour se habiller d’une maniere tres elegante.
    Deuxieme truc, ayant etudie en France, j’etais dans un cours une de 2 filles, l’une tres bien habillee et maquillee et moi. Normalement je ne fais pas trop attention a ce que je porte et je me maquille pas trop – mais ca n’a rien avoir avec la nationalite, plutot moi etant paresseuse 🙂
    D’accord, mais il fut un jour ou je me maquillais quand meme un peu et je portais une robe noire. C’etait bien chaud en ete et je voulais srtir apres mon cours.
    Mon dieu, les mecs m’avaient regarde s’ils n’auront jamais vu une femme. 🙂

    So, jetzt der ganze Spaß nochmal auf Deutsch –
    erstens, Merkel ist Physikerin aus dem Osten. Beides spricht nicht unbedingt für modische Kleidung.
    Zweitens, als ich in Frankreich studiert habe, habe ich mich auch nicht wirklich um mein Aussehen gekümmert und mich auch nicht geschminkt. Das hat aber nichts mit der Nationalität zu tun, sondern eher mit meiner eigenen Faulheit. Allerdings gab es da auch diesen einen Quanteninfokurs an der französischen Uni, 2 Mädels und ansonsten nur Typen. Die andere hat immer schön auf ihr Styling geachtet, sich geschminkt usw. Nun ja, ic nicht. An besagtem Tag habe ich mich dann doch mal gestylt und ein schwarzes Kleid getragen, weil ich abends direkt nach der Vorlesung noch weg wollte. Meine Kommilitonen haben mich angestarrt, als hätten sie noch nie eine Frau gesehen 😉

    • Marie

      Bonjour Alex et merci pour le commentaire ! En effet, pour Angela Merkel, cela put s’expliquer ! Cependant, je trouve que l’apparence physique en France semble jouer plus d’importance qu’en Allemagne… et attention, je ne dis pas que c’est une bonne chose ! Mais pour cela il n’y a qu’à comparer les différents gouvernements !
      Ensuite, je pense aussi qu’effectivement les hommes français sont moins respecteux et sont généralement beaucoup plus encleins à faire des commentaires sur l’apparence physique d’une femme. Mais de même : est-ce une mauvaise chose ? Pas forcément toujours 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *