Accueil > Voyages > Europe > Petite Escapade dans les villes de Trêves et Liège
Trèves la nuit

Petite Escapade dans les villes de Trêves et Liège

Il est agréable de temps en temps de s’évader de Düsseldorf pour un week-end, c’est pourquoi, je me suis rendue récemment à Trêves et à Liège.

Trêves est à seulement trois heures de Düsseldorf en voiture et je suis rentrée en passant par Liège, ce qui ne faisait pas réellement un gros détour.

Trêves, la petite ville aux nombreuses visitesTrier

J’ai beaucoup aimé Trêves : la ville se situe sur les bords de la Moselle et n’est qu’à 30 minutes en voiture du Luxembourg. Beaucoup d’étrangers résident donc à Trêves et se rendent chaque jour dans le pays voisin pour travailler dans les institutions européennes. En effet, il est plus agréable de vivre à Trêves et la vie y est aussi moins chère.

Trêves est une petite ville mais en comparaison de sa taille, il y a beaucoup de choses à y voir et tous les monuments sont très rapprochés, ce qui rend la découverte de la ville très agréable.

Trêves a été fondée au XVIe siècle avant J.C, ce qui en fait une des plus anciennes villes allemandes !

Trêves, les monuments à voir :

A Trêves, il y a beaucoup de choses à voir et pour la plupart des monuments, vous n’aurez pas besoin de payer d’entrée alors profitez-en :

La Porta Nigra ou la porte noire : elle est une des portes romaines les mieux préservées, toutefois pour des raisons inconnues sa construction ne fut jamais achevée. La couleur de la porte est due à la nature de la pierre.Porta Nigra

A l’époque romaine, il existait à Trêves, en plus de la Porta Nigra, trois différentes portes qui protégeaient la ville : la Porta Alba (la porte blanche), la Porta Media (la porte moyenne) et la Porta Inclyta (la porte renommée). A une certaine époque, les portes ne furent plus utilisées pour leur fonction défensive : la Porta Nigra fut par exemple transformée en église et c’est surement la raison pour laquelle elle fut la seule a être préservée.

La Porta Nigra reste à ce jour en très bonne condition. Je n’ai pas pu en profiter mais sachez qu’en été, un guide en armure de centurion pourra vous faire visiter le monument !

La Cathédrale Saint-Pierre de Trêves : Cette cathédrale est la plus vieille du pays, elle fut construite au début du XIIIe siècle. Cathédrale © viedexpatA intervalles réguliers, la cathédrale abrite la Sainte-Tunique, la robe que portait Jésus lorsqu’il est mort sur la croix. Lorsque j’y étais, la tunique n’était bien entendu pas présente (la Sainte-Tunique se trouve en réalité au maximum une fois tous les dix ans à Saint-Pierre).

Ce bâtiment est peu conventionnel, de l’extérieur, je trouve d’ailleurs qu’il ressemble plus à un château qu’une cathédrale.

La Liebfrauenkirche ou Notre-Dame de Trêves : Cette église est adjacente à la cathédrale, vous pouvez d’ailleurs la voir sur la photo ci-dessus. La proximité des monuments est réellement ce que j’ai apprécié le plus à Trêves.Liebfrauenkirche

La Liebfrauenkirche est la plus ancienne église allemande de style gothique, elle s’inspire d’ailleurs de la tradition architecturale française…

Rendez-vous également dans les très beaux jardins entre la cathédrale et l’église et admirez les vitraux très colorés de la Liebfrauenkirche !

La Basilique Constantine : C’est un bâtiment très particulier ! La Basilique fut construite par l’empereur Constantin au début du IVe siècle après JC.Basilique Constantine

Aujourd’hui, la basilique a été transformée en église protestante. En revanche, à l’intérieur, il n’y a plus grand chose à y voir : seulement des briques à nues. En 1944, pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Basilique a pris feu à la suite d’un raid des forces Alliées. Malgré, l’arrivée des pompiers, le bâtiment a brulé pendant plusieurs heures et il n’a pas pu être sauvé car les lances à eau des pompiers ne pouvaient pas atteindre les flammes en raison de la hauteur considérable du bâtiment…

Les thermes impériaux de Trêves : Vous pouvez aussi aller faire un tour près des thermes, il ne s’agit pas d’un monument à proprement parler mais plutôt de ruines (comme bien souvent lorsqu’il s’agit de thermes romains) !

Thermes de Trêves La plus grande déception de Trêves ? Le pont romain… Un conseil, il ne faut pas toujours se fier à Wikipedia !

J’avais réservé cette visite pour la fin de la journée car je me réjouissais de voir un pont ancien, plein de charme…Pont de Trêves

Wikipedia me l’avait beaucoup survendu ! Je me suis retrouvée devant un pont banal sur lequel j’étais passée en voiture en arrivant dans la ville… Il m’a d’ailleurs fallu un certain temps pour comprendre qu’il ne s’agissait que de ce pont-là !

Sinon j’ai eu beaucoup de chance en choisissant la date pour me rendre à Trêves car ce week-end là, il y avait une petite fête du vin. En effet, cette région est réputée pour ses vignes et son Riesling.Vignes Trêves © viedexpat

Après un long trajet pour trouver cette petite fête de quartier, j’ai pu déguster un petit verre de vin blanc de la région 🙂

Liège, la ville belge sans gaufresLiège

Le dimanche, je me suis rendue à Liège. J’ai été un peu déçue par la ville car j’ai trouvé qu’il n’y avait pas tellement de choses à y voir.

J’ai pu voir l’ancien Palais du prince de Liège qui se situe sur la place centrale : la place Lambert. Il est hélas impossible de le visiter car il y siège actuellement le Palais de Justice.

En revanche, je me suis rendue à la Montagne de Bueren et j’ai escaladé les 374 marches jusqu’à son sommet !

Montagne de BuerenTout au long de cette escalade, j’ai remarqué plusieurs portes donnant accès à des maisons qui semblent être habitées. Je me demande comment les habitants font pour ramener leurs courses, il faut être sportif !

Après avoir parcouru la ville de long en large, je voulais manger une gaufre typiquement belge mais IM-PO-SSIBLE à trouver après s’être assis dans différents cafés. Les gaufres belges à Liège, c’est peut-être une légende…

Quoiqu’il en soit, il est possible de passer un très bon week-end sans aller forcément loin ! Il ne me reste ainsi plus qu’à choisir la prochaine destination ! Laissez vos suggestions dans les commentaires !

Vous avez aimé ? Partagez !

A propos de Marie

Marie
Après avoir vécu en Allemagne de manière alternée pendant plus de deux ans, je me suis enfin installée à Düsseldorf et je compte bien y rester... Pour toujours ? Non, la vie d'expatrié, c'est fait pour bouger ! Découvrez avec moi les petites manies des allemands (mais aussi des français !) et apprenez à tolérer et comprendre le pays dans lequel vous vivez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *