Accueil > Vivre en Nouvelle-Zélande > Expats en NZ > Conseils pour se Loger chez les Kiwis
Maison en Nouvelle-Zélande

Conseils pour se Loger chez les Kiwis

Nouveau pays, nouvelle vie, nouveau job… Par conséquent la suite logique est nouveau logement ! Vous ne savez pas comment trouver un appartement en Nouvelle-Zélande ? Profitez de ma propre expérience ! 

Première chose à mettre au clair, pour ceux qui croient vraiment que les Kiwis (faites un effort et pensez à autre chose qu’au fruit par pitié) vivent tels que le Hobbit Frodon Sacquet, je suis navré de vous dire que ce n’est absolument pas le cas !

Une de mes premières tâches en arrivant à Queenstown a été de trouver un toit sous lequel m’abriter. Par chance, et je le remercie pour cela, mon employeur m’a offert une semaine à l’hôtel à mon arrivée. Cela m’a donc donné un peu de répit afin de trouver un endroit convenable.

Une semaine de recherche intense

Je n’avais procédé à aucune recherche depuis la France. En effet, ne connaissant ni le secteur dans lequel je devais concentrer mes recherches, ni le prix moyen, les recherches que j’aurais pu faire auraient étaient quasi inutiles.

Je suis donc parti de zéro, ici-même à Queenstown. Ainsi, pas mal de mes nouveaux collègues ont pu me donner quelques conseils et astuces.

Si vous cherchez vous-même de quoi vous loger à Queenstown, voilà où chercher :

  • Le Lakes Weekly Bulletin : Ce magazine hebdomadaire est en quelque sorte la Bible de la vie active de Queenstown et ses environs. On y trouve des annonces pour des jobs, des ventes de voiture, des chambres à louer… Le magazine paraît gratuitement tous les mardis. Une version électronique est aussi disponible sur Internet.
  • Facebook : Encore une fois, le réseau social est utile ! Les particuliers publient directement leurs besoins sur des groupes spécifiques tels que « For rent in Queenstown » ou « Queenstown Flatshares & House Rentals ». Vous y trouverez de nombreuses annonces et pour tous les goûts. L’interaction entre les membres y est aussi facile et instantanée.
  • Le « Word of mouth » : Souvent le plus efficace, le bouche à oreille fonctionne très bien ici en Nouvelle-Zélande ! Dû aux « Working Holiday Visa » dont la durée est d’un an, le pays est sujet à de nombreux va et viens de travailleurs étrangers. Par conséquent, il y a toujours une personne dans votre entourage qui connaît quelqu’un quittant son logement. Restez donc à l’écoute et faites savoir autour de vous que vous êtes en quête d’un endroit où habiter !

Il existe également des sites web spécialisés comme « Trade Me » : un peu à la sauce d’Ebay, vous y trouverez plusieurs annonces de locations d’appartements correspondant à vos besoins.

Dans mon cas, c’est la deuxième option, Facebook, qui a fait mouche !

Particularités Néo-Zélandaises

Maison en Nouvelle-Zélande

Pays différent, culture différente. Il est alors évident qu’il existe des différences dans le secteur immobilier par rapport à notre chère vieille France.

Tout d’abord, le plus surprenant mais pas pour autant le plus déstabilisant est le fait de payer son loyer non pas mensuellement mais bien hebdomadairement.

Oui, ici on paye chaque semaine le propriétaire (on reçoit également son salaire chaque semaine). Personnellement, je ne trouve pas ça bête : Fini les fins de mois difficiles

Le second point qui lui, m’exaspère au plus haut point, est le manque total d’isolation des habitations ! Sauf si celles-ci sont (très) récentes, les maisons sont telles du gruyère. Un vrai problème durant l’hiver, je vous l’assure…

Paradoxalement, les factures d’énergie peuvent devenir très salées en fin de mois. En effet, que ce soit l’électricité ou le chauffage (la plupart du temps électrique), leur utilisation bien que raisonnable entrainent un coût conséquent. Pour vous donner une idée : l’appartement 3 chambres dans lequel je vis et que nous chauffons seulement 3 heures par jour, demande une facture mensuelle d’environ 130 dollars (85 euros).

Enfin, si vous êtes à la recherche d’un logement en Nouvelle Zélande, vous verrez qu’il est courant de trouver des annonces où un lit simple est proposé… dans une chambre à partager avec un inconnu !

Souvent sous forme de lit superposé, cette situation peut vous permettre, à défaut de garder un peu d’intimité, d’avoir un bas loyer. Je pense que cette particularité est surtout vraie à Queenstown, où la demande explose alors que l’offre ne croît pas autant qu’il le faudrait.

Ma chambre pour les 6 prochains mois

Pour illustrer ce petit récit, je pense que le mieux est de vous décrire le logement que j’ai moi-même dégoté.

Étant piéton, il me fallait trouver un logement à proximité du centre-ville de Queenstown. J’habite donc finalement un appartement sur Frankton Road, à un quart d’heure de marche de mon lieu de travail.

J’ai ma propre chambre (un atout non négligeable) et partage l’appartement avec deux chiliens, c’est donc finalement l’ambiance et la langue espagnole qui règnent à la maison !

Vue Remarkables

Un charme y est rajouté car il se situe au bord du lac Wakatipu et dispose d’une vue splendide sur la chaîne de montagne des Remarkables. Et tout ça pour un prix (raisonnable) hebdomadaire de 200 dollars néo-zélandais, soit 130 euros.

Maintenant que vous connaissez toutes les petites astuces concernant les logements chez nos amis kiwis, vous êtes désormais prêts à venir vous y installer !

Si vous avez des questions ou alors que vous aussi, vous avez fait l’expérience de vivre en Nouvelle-Zélande, dites-moi tout en commentaires !

Vous avez aimé ? Partagez !

A propos de Vincent

Vincent
Constamment à cheval entre la France dont je suis originaire et la Belgique ou j’étudie, je suis désormais parti effectuer un stage de six mois en Nouvelle Zélande : Ce pays à l’autre bout du monde, que l’on connait en réalité que très peu ! Je vous emmène alors virtuellement découvrir ce royaume de la nature, et partage avec vous toutes mes petites péripéties de cette vie Néo-Zélandaise.

6 commentaires

  1. Les photos (qui sont très belles)c’est les tiennes? Et c’est les photos de ton logement? Vue sur le lac de quelle pièce ? sinon chauffer trois heures puis éteindre c’est peut être pas ce qu’il y a de plus économique. Bon promènes toi Avec ta couverture polaire comme Elsa et Marie.

    • Vincent

      Cet article est de moi à 100 % ! Non, aucune photo de mon appartement ici, les 2 maisons sont choisies pour faire la comparaison entre une belle maison récente et une autre un peu plus vieillotte. Par contre, la vue oui, est de chez moi. Et de toutes les pièces, l’appartement est en long.

  2. Coucou Vincent,

    on voit tous tes snaps !
    c’est très jolie là bas! les paysages sont splendides mais le temps ne donne pas trop envie !
    tant mieux si tu as trouvé un logement et tu vas devenir un expert en espagnol et en anglais 🙂
    et ton travail, ça se passe bien? les habitants sont ils sympas?
    Je l’espère pour toi.
    A+

    • Vincent

      Les paysages sont effectivement magnifiques, j’en prends plein les yeux tout les jours ! Le travail se passe plutôt bien oui pour l’instant.
      Quant aux habitants, ils sont en général adorables même si, comme partout, il y a des gens un peu moins sympathiques

  3. Joseph HILLION

    On peut se baigner ou faire du canoé sur le lac, ça donne vraiment envie.

    • Vincent

      Se baigner c’est compliqué, l’eau du lac doit être à 11/12 degrés et avec la température extérieure (environ 5°) tu sèches pas vraiment ! Pour le canoë par contre oui ça doit être faisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *