Accueil > Vivre en Nouvelle-Zélande > Ile du Sud > Arrowtown, un Village Figé dans le Temps

Arrowtown, un Village Figé dans le Temps

Vous êtes en voyage dans la région d’Otago en Nouvelle-Zélande ? Alors allez faire un tour dans le charmant petit village d’Arrowtown le temps d’une demie journée !

Ancienne gloire nationale, Arrowtown, le village voisin de Queenstown, est aujourd’hui peu peuplé (environ 2 000 habitants). Mais alors pourquoi et quand a eu lieu un tel engouement pour ce village à priori sans réel intérêt ? Grâce à l’or qui débordait de l’Arrow River, bien sûr !

Ancienne Mine d’Or

Arrowtown doit son renom à l’énorme quantité d’or dont regorgeaient les alentours du village !

Connaissez-vous la petite histoire ? En 1862, alors que les États-Unis et l’Australie avaient déjà découvert des gisements d’or dans leurs pays respectifs, Jack Shearer, un modeste tondeur de moutons (il avait de quoi faire avec le nombre qu’il y a ici !) découvrit par hasard de l’or dans l’Arrow River, la rivière qui traverse Arrowtown…

Il se donna beaucoup de mal pour garder le secret mais près de 1 500 mineurs arrivèrent sur les berges de la rivière à peine un an plus tard !

Entre 1862 et 1863, la population du village fut donc multipliée par plus de trente, passant de 200 à 7 000 habitants ! Je vous laisse imaginer la folie que cela a dû être !

Des populations étrangères se sont également mêlées à la récolte : quelques milliers de chinois faisaient partie des mineurs. Vous pouvez d’ailleurs toujours visiter les vestiges de leur campement, un petit peu à l’écart du village.

La ségrégation raciale était encore forte à l’époque, d’où leur exclusion vis à vis des autres mineurs locaux.

Arrowtown © Vie d'Expat

Au total, plusieurs tonnes d’or auront été prélevées lors de cette ruée vers l’or, faisant ainsi d’Arrowtown et plus généralement de l’Otago, un des sites les plus prolifiques au monde !

Que devient le village à présent ? 

Aujourd’hui, Arrowtown a perdu son excitation dû à l’or mais le village reste néanmoins plutôt actif : il est présenté comme un paradis pour les amateurs de photographie et j’ai pu constater par moi-même la beauté des paysages alentours !

Hormis le village en lui-même, c’est aussi la route depuis Queenstown qu’il faut prendre pour s’y rendre qui rend la visite intéressante. Je vous conseille d’emprunter le chemin via Arthur’s Point, vous longerez alors de grandes plaines, paradis des moutons, et traverserez la Shotover River et son canyon.

Arrow River © Vie d'Expat

L’Arrow River a un fort débit et offre des images stupéfiantes ! Les cinéphiles d’entre vous sauront d’ailleurs que c’est cette même rivière qui a accueilli le tournage d’une des scènes du Seigneur des Anneaux (lorsque Dame Arwen sauve Frodon des Nazgûl, en invoquant l’aide magique de la rivière).

Seigneur des Anneaux - Arrow River

Arrowtown accueille également chaque année un festival : de la même manière que Queenstown a son Winter Festival, Arrowtown possède l’Autumn Festival.

Arrowtown Autown

Après avoir vu quelques photos du village en Automne, on comprend mieux pourquoi ses habitants célèbrent cette saison : toute la végétation prend des teintes de couleurs splendides !

Que voir à Arrowtown ? 

Le Lakes District Museum, autrement dit le Musée Officiel de Queenstown et sa région, se trouve aussi à Arrowtown : pour 8 dollars, vous aurez accès à d’authentiques photos, objets, informations, d’une part de la culture Maori puis ensuite de la ruée vers l’or du 19e siècle.

Pour être honnête, je n’ai pas effectué la visite, mais plus par manque de temps que par manque d’envie. J’ai cependant entendu plusieurs fois qu’elle en valait le coup !

De plus, vous pouvez louer un petit kit de chercheur d’or afin d’aller tenter votre chance dans la rivière ! Honnêtement, n’espérez pas trouver quelque chose, mais bon pour 3 dollars cela vaut toujours le coup d’essayer. Vous passerez un bon moment et puis… qui ne tente rien, n’a rien !

Un dernier atout non négligeable est la proximité des pistes de la station de Coronet Peak : comptez à peine une demi-heure de voiture au départ d’Arrowtown, pour arriver au pied des pistes de ski !

Cocorico : Petit instant patriotique !

En bon Français que je suis, je me devais de vous parler du meilleur restaurant d’Arrowtown. Oui, j’ai bien dis le meilleur ! Pourquoi ?

Tout simplement parce que leur cuisine est faite avec des ingrédients importés tout droit de France, comme par exemple tous leurs fromages ! Vous vous sentirez presque de retour au pays grâce à la variété française en fond sonore et aux vieux posters tous écrits en français.

Vous retrouverez vraiment toutes nos spécialités françaises : Orangina, Perrier, cornichons, diverses terrines… Le pain est réalisé avec une pâte faite par un boulanger français d’Auckland et les vins sont majoritairement français. Bref vous l’aurez compris, tout ce qu’on aime !

Donc si vous voulez manger un bœuf bourguignon, une raclette ou tout simplement une crêpe Suzette, foncez dans ce restaurant nommé «Bonjour» ! Il se situe sur Ramshaw Lane, en contrebas de la rue principale du village.

Après la lecture de cet article, vous voilà maintenant fin prêt pour passer une merveilleuse demi-journée à Arrowtown !

Arrowtown a été une de mes premières petites ballades dans les environs de Queenstown, mais pleins d’autres vont suivre. Il y a tant à voir ! Mais si selon vous j’ai manqué une des attractions phares que propose Arrowtown, faites le moi savoir, j’y retournerais très vite afin de rectifier le tir !

Vous avez aimé ? Partagez !

A propos de Vincent

Vincent
Constamment à cheval entre la France dont je suis originaire et la Belgique ou j’étudie, je suis désormais parti effectuer un stage de six mois en Nouvelle Zélande : Ce pays à l’autre bout du monde, que l’on connait en réalité que très peu ! Je vous emmène alors virtuellement découvrir ce royaume de la nature, et partage avec vous toutes mes petites péripéties de cette vie Néo-Zélandaise.

Tu trouveras peut-être ton bonheur ici

Montagnes Nouvelle-Zélande

Skier en Nouvelle-Zélande ? C’est possible !

Au grand étonnement de plusieurs d'entre vous, la Nouvelle-Zélande a plusieurs domaines skiables. Où ? Quand ? Comment ? Toutes les réponses à vos questions sont ici !

2 commentaires

  1. Je ne te connaissais pas ces talents d’écrivain Vincent. Bravo très bien fait.En tout cas j’ai eu envie d’aller manger à Bonjour, Et pourtant je ne suis pas un expatrié en manque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *