Accueil > Voyages > Europe > 4 Jours pour Découvrir Lisbonne
Lisbonne Vue sur la Mer

4 Jours pour Découvrir Lisbonne

Vous souhaitez passer un week-end au soleil à seulement quelques heures de vol de la France ? Je vous conseille Lisbonne, la ville aux sept collines et la capitale du Portugal !

Son histoire

Lisbonne est une ville portuaire traversée par le Tage (prononcez « Teige ») et la ville la plus à l’ouest de l’Europe. Les grecs l’appelaient d’ailleurs Olissipo, c’est-à-dire « la ville où les chevaux se couchent » en référence au char du Dieu du Soleil Hélios qui était tiré par quatre chevaux ailés.

Lisbonne fut occupée à plusieurs reprises : par les Romains, les Wisigoths, les Arabes et les Français avec Napoléon… Ces invasions ont beaucoup influencé l’architecture de la ville !

A voir absolument à Lisbonne

Lors d’un court voyage à Lisbonne, il y a certains monuments historiques que vous ne devez pas manquer… Vous ne pourrez pas repartir sans les avoir vu… Je vous fais une petite liste, les voici !

Place du commerce – Praça do ComércioPlace du Commerce LisbonnePlace du Commerce Lisbonne

La Place du commerce est le centre de la ville. A deux pas de la rive, elle se situe au début de la rue commerçante.

Cependant, cette place est marquée par une triste histoire : il faut savoir qu’en 1775, Lisbonne fut ravagée par trois catastrophes en chaîne qui tuèrent 90% de la population !

Tout d’abord, un grand tremblement de terre ravagea la plus grande partie de la ville. Les lisboètes, apeurés, se réfugièrent au milieu de la place pour éviter que les habitations ne s’effondrent sur eux.

Cependant, le tremblement de terre provoqua un énorme raz de marée et la population réfugiée sur la place fut engloutie dans les eaux. Des bateaux furent retrouvés à plus de 100 mètres à l’intérieur des terres !

Les quelques personnes qui survécurent aux deux catastrophes, après s’être remis, se rendirent dans les églises pour rendre hommage à leurs amis et aux membres de leur famille, morts durant les deux catastrophes. De nombreuses bougies furent allumées dans toute la ville, ce qui déclencha un grand incendie qui anéantit les derniers survivants…

Arc de tromphe Lisbonne

Après ces trois catastrophes, le Marquis de Pombal, homme politique de l’époque décida de reconstruire la ville à neuf. Les rares monuments et habitations encore sur pied furent rasés et Lisbonne fut reconstruite selon des plans complètement nouveaux. La ville telle que vous la visiterez date donc seulement de 1780.

L’Arc de triomphe situé sur la place du commerce est le seul en Europe qui ne célèbre pas une victoire guerrière mais une victoire de l’Homme sur la nature.

Tour de BelémTour de Belem Lisbonne

La Tour de Belém (prononcez « Blaïm ») a été construite au XVe siècle par le roi Manuel 1er afin de garder l’entrée du port de Lisbonne. A l’origine, la Tour été située au milieu du fleuve mais elle se retrouva sur la rive après le détournement des eaux provoqué par le tremblement de terre !

Sur la Tour, de nombreuses cordes sont sculptées dans la pierre et son style architectural fut beaucoup influencé par l’art marocain.

La Tour est haute de 35 mètres et ses murs font plus de 3,5 mètres d’épaisseur ! Ce fut la première fortification portugaise à posséder deux étages de position de tir. Toutefois, les canons étaient présents en haut de l’édifice, à ciel ouvert, afin que les fumées puissent s’échapper.

Au XVIe siècle, la Tour de Belém fut principalement utilisée comme prison : située en plein milieu du fleuve, l’emplacement était idéal pour que les prisonniers ne puissent pas s’échapper, c’était l’Alcatraz portugais !

Monument aux DécouvertesMonuments aux DécouvertesMonuments aux Découvertes Lisbonne

Ce monument a été construit très récemment, en 1960 (!) pour célébrer le 500e anniversaire de la mort d’Henri le Navigateur, prince du Portugal jusqu’en 1448.

Henri le Navigateur porte très mal son nom puisqu’il n’a jamais navigué. En revanche, il a été le mécène de nombreuses expéditions maritimes qui permirent d’étendre considérablement l’Empire portugais.

Au pied du monument, vous verrez d’ailleurs une immense carte du monde représentant tous les territoires qu’avait conquis le Portugal… et il y en avait beaucoup ! De l’Amérique à l’Afrique, en passant par l’Asie, le Portugal possédait des colonies sur tous les continents ! Difficile à croire qu’il ne reste aujourd’hui aux portugais qu’un pays de 500km de long et 200km de large…

Monastère des HiéronymitesMonastère des HiéronymitesMonastère des Hiéronymites

En 1502, le roi Manuel 1er fit bâtir ce monastère pour l’ordre des Hiéronymites, un ordre religieux catholique fondé sur la solitude, le silence et le recueillement.

La construction du monastère fut en très grande partie financée par les revenus tirés des profits du commerce des épices, au retour de Vasco de Gama.

L’intérieur du Monastère est très beau, je vous conseille vivement de le visiter ! On s’imagine la vie paisible des moines, qui devaient passer la majeure partie de leur journée assis à l’ombre dans le cloître intérieur…

Monastère des Hiéronymites

C’est dans ce bâtiment que se réunirent aussi les chefs d’État et de gouvernement de l’Union Européenne le 13 décembre 2007 pour signer le Traité de Lisbonne, un pilier de notre Europe actuelle !

L’entrée coûte 5€ pour les adultes.

Pasteis de NataPasteis de Belem LisbonnePasteis de Belem Lisbonne

En passant par le quartier de Belém, vous devez absolument gouter aux Pasteis de Nata ! A gauche, en sortant du monastère, vous ne pourrez pas manquer le magasin qui vend les précieux petits flans aux œufs !

La queue à l’entrée du magasin est assez impressionnante mais cela va tout de même assez vite ! Vous pourrez aussi vous asseoir à l’intérieur mais je vous le déconseille : l’endroit est bruyant et mal éclairé. De plus, pour être servi, vous attendrez certainement aussi longtemps voire plus qu’à l’extérieur !

Pasteis de Belem LisbonnePasteis de Belem Lisbonne

Après avoir fait la queue, vous devrez indiquer à la caisse combien de Pasteis vous souhaitez, payez d’abord puis récupérez votre sachet ensuite. S’il fait beau, je vous recommande d’aller dans le parc à côté pour déguster vos Pasteis au soleil !

Petite anecdote : Il paraitrait qu’il est vendu plus de 30 000 Pasteis par jour dans ce magasin ! (Pour info, un Pasteis coûte 1,05€).

Cathédrale Santa Maria MaiorCathédrale Santa Maria Maior

En 1147, le roi Alphonse 1er reconquiert Lisbonne qui était alors aux mains des arabes. Pour célébrer la fin de cette croisade, il décide de construire la cathédrale Santa Maria de Maior sur l’emplacement d’une ancienne mosquée (qui avait elle-même était construite sur l’emplacement d’une ancienne église wisigothique et avant elle, d’un forum romain), autant dire que cet endroit est hautement religieux !

Cette ancienne église n’acquit cependant son statut de cathédrale qu’en 1393.

Dans la chapelle située à proximité, se trouvent les bassins dans lesquels Antoine de Padoue fut baptisé.

Pont du 25 avril ou le Golden GatePont du 25 avril Lisbonne

Le Pont du 25 avril (ou « pont Salazar » de son premier nom) est le premier point suspendu de Lisbonne.

Il fut construit en 1960, sous la dictature de Salazar puis renommé lors de la Révolution des Œillets.

Le pont a été construit par une société américaine qui s’inspira du pont de San Francisco et à cause de sa ressemblance avec le Golden Gate Bridge, les lisboètes lui donnèrent très vite ce surnom !

Parc Eduardo VIIParc Eduardo VII Lisbonne

Si vous avez vu tous les monuments cités plus haut, vous avez bien mérité de vous reposer un peu dans ce parc de 26 hectares !

Pourquoi ce nom ? Pour rendre hommage au roi Edouard VII du Royaume-Uni, qui visita le Portugal en 1902 pour renforcer les relations politiques entre les deux pays.

Mes bonnes adresses à Lisbonne

Restaurant Os JeronimosSpécialité portugaise PoissonSardines grilléesBava di Camello

Dans le quartier de Belém, à deux pas de la boutique de Pasteis de Nata, vous trouverez un petit restaurant qui de l’extérieur ne paye pas de mine.

Son nom ? Restaurante Os Jeronimos. Le gérant qui parle français est complètement délirant… Même si le restaurant est petit et bruyant, l’accueil plus que chaleureux fait tout son charme !

Dès que vous entrerez dans le restaurant, il vous dira « Vous n’êtes pas dans un restaurant ici… » Ah bon ? « Non, vous êtes comme à la maison… ». Super bel accueil !

Tous les plats sont servis très rapidement et vous y mangerez sur le pouce mais très bien : parfait pour une petite pause après la visite du quartier de Belém !

En visite à Lisbonne, je vous conseille d’ailleurs de ne manger que du poisson, peu importe l’endroit il est vraiment délicieux !

Ginia d’AlfamaGinia d'AlfamaBeignets de poisson portuguaisSardines grillées et pain

Lors de la visite du quartier de l’Alfama, je vous conseille de vous arrêter dans une toute petite taverne vraiment typique : Ginia d’Alfama.

Vous pourrez y goûter des spécialités locales : Vinho Verde, Ginjinha (liqueur aux cerises), Amarguinha (très bonne liqueur d’amande) mais aussi beignets de morue et sardines grillées, qu’il faut manger en entier même avec la tête… il parait que c’est le meilleur !

Belvédères Vue de Lisbonne

A Lisbonne, il existe aussi de nombreux belvédères, c’est-à-dire des points de vue sur les toits de la ville.

Cela vaut le coup de les chercher un petit peu pour avoir un si beau panorama ! Sur le sol, un graffiti dit d’ailleurs en désignant la vue : « voici ce qui m’oblige à toujours revenir à Lisbonne ».

Voir le Lisbonne typique

Lisbonne, plus que des monuments, c’est aussi une atmosphère : une ville du Sud avec des couleurs, des motifs et des ambiances. Je vous laisse juger par vous-mêmes !

Lisbonne et l’azulejosLisbonneLisbonneLisbonne

Lisbonne, c’est l’endroit où vous trouverez énormément d’azulejos (azul signifie bleu en espagnol).Ce sont des faïences aux motifs géométriques ou représentatifs de la vie de tous les jours.

Vous en verrez beaucoup sur les façades extérieures des bâtiments !

Les fêtes de Saint-Antoine en Juin LisbonneLisbonne

Lisbonne doit être aussi vraiment très belle en juin, lors des fêtes de Saint-Antoine. La ville entière est décorée de guirlandes et après les fêtes, certaines ne sont pas décrochées et resteront dans les rues pendant le reste de l’année.

Dans la nuit du 12 juin, les festivités sont à leur apogée : défilés sur l’avenue Liberdade, fêtes de quartiers et chansons populaires, toute la ville est animée !

Le 13 juin, les couples se succèdent à l’église Saint-Antoine de Padoue pour se marier ! Pourquoi autant de mariage le même jour ? Pour profiter de l’ambiance festive… mais aussi de la gratuité des frais de mairie.

Prendre le tram 28 pour visiter la ville Tram Lisbonne

Les rues de Lisbonne montent et descendent ! Vous aurez donc peut-être envie de prendre le tram 28 qui fait le tour de la ville.

Cependant, pendant la haute saison, je vous le déconseille : le tram sera bondé et si vous n’êtes pas assis, vous ne verrez pas grand-chose de la ville !

Autre conseil : Ne prenez pas les tuk-tuk, ce n’est pas du tout authentique et en plus ils sont polluants et très bruyants !

L’ascenseur de Santa JustaAscenseurs Lisbonne

C’est la même chose que pour le tram : pour aller d’un quartier à l’autre, vous pouvez prendre les funiculaires ou l’Elevador Santa Justa !

Il a été construit en de 1900 à 1902 par un ancien élève d’Eiffel. L’ascenseur relie les quartiers de Baixa Pombalina et Bairro Alto.

Son coût ? Même prix qu’un ticket de métro.

Quartier du Parc des Nations Jetée Lisbonne Parc des Nations

Le quartier du Parc des Nations (ou Parque das Naçoes) est le quartier où s’est tenu l’Exposition Universelle de 1998 sur le thème de « l’Océan comme avenir de l’humanité ». De nombreux monuments assez modernes ont été construits lors de l’expo et sont aujourd’hui des centres commerciaux ou des hôtels.

Près de la jetée, vous trouverez aussi l’Oceanarium de Lisbonne, le plus grand aquarium public d’Europe qui rassemble cinq écosystèmes différents. Le bassin central est la plus grande attraction : il rassemble des dizaines d’espèces qui cohabitent ensemble dans 5 000 mètres cube d’eau (soit l’équivalent de ce qu’il faut d’eau pour remplir quatre piscines olympiques !).

Au loin, vous verrez aussi le pont Vasco de Gama qui est long de plus de 17 kilomètres et est donc le plus grand pont d’Europe ! Ce pont est assez impressionnant : même en mode diaporama, je n’ai pas réussi à le photographier en entier… La courbure de la Terre a même été prise en compte lors de sa construction !

La ville et ses couleurs Lisbonne LisbonneLisbonne Lisbonne

En séjour dans la ville, n’oubliez pas de regarder toutes les façades : cela vaut le coup !

Lisbonne est vraiment une ville pleine de couleur et même si beaucoup de bâtiments sont délabrés, cela ne lui enlève pas son charme, bien au contraire !

Une vie en communauté  Beco Lisbonne

A Lisbonne, j’ai eu l’impression que la vie en communauté était très importante ! La ville ne regroupe que 600 000 habitants mais les jeunes comme les vieux semblent beaucoup s’entraider.

Dans Lisbonne, il existe beaucoup de « Beco ». Ce sont des petites places qui regroupent des habitations.

La tradition veut que dans chaque Beco, une femme âgée soit chargée de son bon fonctionnement.

Que font-elles ? La plupart du temps, elles surveillent leur Beco, accoudées du haut de leur balcon. Certaines vieilles femmes mettraient même des morceaux de caoutchouc sur la rambarde pour s’y appuyer sans être bruler par le soleil qui tape sur la rambarde en fer ! Lisbonne

A Lisbonne, vous trouverez même des lavoirs publics qui sont toujours en fonctionnement !

Street ArtStreet Art Street Art LisbonneStreet Art Lisbonne

Lisbonne est aussi la ville du street art, vous en verrez en vous promenant, au détour de certaines rues.

Certains graffitis sont réalisés de façon sauvage et d’autres ont été commandé par la ville.

Écouter du fado

A Lisbonne, en tant que touriste, vous aurez aussi forcément envie d’écouter du fado, ce chant langoureux et mélancolique qui fut à l’origine chanté par les femmes de marins. Il a donc la plupart du temps pour thème des histoires d’amour ou décrit la ville et ses coutumes.

N’allez écouter du fado que si vous trouvez un endroit typique ! Au final, je ne suis pas sûre que les lisboètes écoutent réellement ce chant au quotidien…

En voici un bel extrait

Pour en apprendre le plus possible sur Lisbonne, je vous conseille enfin de prendre un guide qui se baladera avec vous pendant plus de deux heures, tout en vous faisant partager sa passion pour sa ville. Pour plus d’infos, consultez ce site.

Si vous êtes en visite plusieurs jours à Lisbonne, je vous conseille absolument de prendre un jour pour visiter Sintra, la côte d’Estoril et Cabo de Roca !

J’espère que je vous ai donné envie de visiter cette très belle ville ! Il y a beaucoup à y voir et les portugais sont très sympathiques !

Vous avez aimé ? Partagez !

A propos de Marie

Marie
Après avoir vécu en Allemagne de manière alternée pendant plus de deux ans, je me suis enfin installée à Düsseldorf et je compte bien y rester... Pour toujours ? Non, la vie d'expatrié, c'est fait pour bouger ! Découvrez avec moi les petites manies des allemands (mais aussi des français !) et apprenez à tolérer et comprendre le pays dans lequel vous vivez !

12 commentaires

  1. J’ai eu la chance d’y séjourner l’été dernier et j’ai vraiment énormément apprécié cette ville.

  2. Joseph HILLION

    Super reportage, ça donne vraiment envie d’y aller : Si vous avez une journée de plus, vous pouvez visiter la route de la côte et Estoril et vous arrêter au Casino palace pour capter l’ambiance particulière où Ian Flemming a imaginé James Bond

    • Marie

      Merci beaucoup ! Je trouve que les photos à elles seules pourraient déjà donner envie d’y retourner !!! Un article sur Sintra et la côte arrive bientôt 😉

  3. Joseph HILLION

    Ca peut être un angle d’approche intéressant de comparer la côte portugaise avec la côte corse

    • Marie

      Oula… Vu que je n’ai finalement pas beaucoup vu la côte Corse cela risque d’être difficile… Au final, je n’ai vraiment fait qu’un jour de visite !

  4. Pour pouvoir acceder à toutes ces très jolies choses , notamment par les transports en commun, dans quel secteur de la ville est il recommandé de se loger ?

    • Marie

      Bonjour Joel ! Oui, effectivement, il y a vraiment beaucoup de choses à voir à Lisbonne ! Je vous conseille de chercher un hébergement dans le coin de l’Alfama ou aux alentours des stations Avenida ou Baixa-Chiado. Mais Lisbonne n’est pas si grand et beaucoup de choses se font à pied ! 🙂
      Pendant mon séjour, j’étais dans un hôtel pas très loin de la station Marquès de Pombal et ils nous est arrivé plusieurs fois dans dans la journée d’aller dans le centre-ville à pied… les distances ne sont pas si grandes ! C’est seulement le soir, après une longue journée de marche que nous avons pris quelque fois le métro pour regagner l »hôtel !

      Bon séjour en tout cas ! Lisbonne est vraiment une ville magnifique ! 🙂

  5. Magnifiques photos ! Il y a tant de blogs d’informations sur Lisbonne qu’il est difficile de faire la part des choses. Le votre est efficace, tant mieux. Aussi quelques informations alternatives du côté de l’asso Âme & Secrets : http://www.lisbonne-ame-secrets.com/visiter-lisbonne-quelques-jours.php

  6. Lisbonne fût l’une des villes invisibles imaginées par Italo Calvino : cité blanche et océane baignée par un estuaire émeraude, lieu de songes et de poésie, ville à la fois paresseuse, somnambule et enivrante, où l’on erre dans le temps plus encore que dans l’espace. Avant que ne s’invitent brusquement les vulgaires dérives commerciales du tourisme de masse, troublant le fragile équilibre de la ville, salissant son charme délicat, s’immisçant toujours plus loin. Alors les habitants de Lisbonne disent ici aux touristes et aux autorités locales ce que Lisbonne n’aime pas, en espérant de tout cœur que le changement viendra d’eux : http://www.lisboa-does-not-love.com/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *